Choix – suite

Et pourquoi ? – Parce que !

Etre « rebel de la life », peut avoir un certain charme et laisser de bons souvenirs. Il ne faut cependant pas que cette rébellion soit prépondérante sur le reste du comportement. Les conséquences pourraient en être lourdes et difficiles à assumer, et là vous découvrirez tout le sens du mot « frustration » et vous la subirez comme jamais vous ne l’avez subie jusqu’alors.
Réalisant que leur état de rébellion peut compromettre leurs projets à court terme, quelques uns de nos teens adorés, se pencheront sur l’idée de ce que pourrait être le « jour d’après ». Sans vouloir généraliser, lorsque nous sommes ado nous avons tendance à vivre, au jour le jour, – no future. Quoiqu’il en soit nous finissons toujours par payer les conséquences de nos actes et, que l’on soit adulte ou ado, la règle est la même pour tous. Alors, vous qui rêvez de devenir adultes, pour enfin être LIBRE, autant vous habituer à cette règle incontournable le plus vite possible. 😉

Il restera toujours les irréductibles qui ne s’arrêteront pas en si bon chemin. Haut les coeurs, dans la joie et la bonne humeur, ils pousseront les limites pour au final transformer leur vie et celle de leur famille en un calvaire. Parce que pousser les limites peut devenir un jeu dangereux dont on ne ressort pas forcément indemne. Croyez moi, la vie est bien plus précieuse que cela.

J’en reviens à la minuscule photo ne pouvant être agrandie (article Choix). Format vignette, elle est magnifique, de superbes couleurs, le ciel est bleu, ça donne envie. Vous l’agrandissez, vous ne distinguez que des pixels étirés. Vous avez donc appris que l’on ne peut agrandir une photo sans respecter certaines règles techniques et ses limites. Peut on bien grandir sans accepter les règles de la vie et qu’il y a des limites que l’on ne peut franchir ? Et peut on continuer à mal grandir quand à partir d’un échec on peut apprendre quelque chose de vraiment positif permettant d’aller de l’avant ?
Vous faites le choix d’exposer votre patchwork de pixels étirés. Vous prenez un risque. Serez vous capable d’en supporter les conséquences, – allant du silence qui peut en dire long, railleries blessantes, et vous coller sur le front l’étiquette de celui ou celle qui gâche tout ? Dites vous bien qu’une fois que l’erreur est faite, elle vous collera à la peau. Dans le cas d’une photo, ce n’est pas quelque chose de grave mais en matière de comportement humain ?
En choisissant de ne montrer que votre côté obscur, laissant bien caché au fond de vous ce que vous avez de meilleur, ne prenez vous pas un risque dont vous n’avez pas calculé l’ampleur ? Sera t’il facile de construire votre futur sur une mauvaise réputation, qui vous poursuivra quoi que vous puissiez faire de bien par la suite ? Parce que le principal souvenir que les gens garderont de vous et voire colporteront, sera celui de votre mauvaise passe. Et au moindre petit faux pas, ça ressurgira.
Votre invisible tatouage ne sera que remords, douleurs et frustrations et vous devrez vivre avec.

Publicités
Cet article a été publié dans French. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s